Solidarités Internationale et nationale aux Ulis-Orsay et ailleurs, infos soutiens

voir plus bas « Actions Essonne, France, internartional » SAMEDI 31 OCTOBRE 2020 À 15 H A LA FONTAINE DES INNOCENTS,
SORTIE DU FORUM DES HALLES – PORTE LESCAUT, MÉTRO- RER : CHATELET. LES HALLES
POUR LA LIBÉRATION DE MAHER AL-AKHRAS ET DE TOUS LES PRISONNIERS PALESTINIENS, CONTRE LA TORTURE DES ENFANTS PALESTINIENS !
POUR LA LEVÉE IMMEDIATE DU BLOCUS DE GAZA !, POUR DES SANCTIONS CONTRE LES CRIMINELS DE GUERRE ISRAÉLIENS !
1-Actions locales Voir Solidarités : les associations agissent + Actions Festival des Solidarités internationale et nationale
actions sur le secteur de l’Yvette (Les Ulis et communes avoisinantes)
Festival des Solidarités de l’automne sur Les Ulis, en lien avec actions sur Orsay 6e Festival des solidarités sur Les Ulis-2023Dans le cadre du Festival des Solidarités  2023, du mercredi 15 novembre au vendredi 1er décembre 2023,
pour la 6ème année consécutive, les associations des Ulis organisent une soirée vendredi 24 novembre de 19h à 22h30  à la Mpt des Amonts sur le thème
 
«Solidarité et Logement, quelles solutions  pour accéder au droit au logement»avec 2 tables rondes-débats, témoignages d’associations et de personnes concernées, échanges :sur les logements d’urgence sur des solutions alternatives à plus long termeLes témoignages cibleront les différents publics : demandeurs d’emploi, immigrés, personnes en situation  de handicap,, étudiants et personnes à faible revenu.Une exposition avec des informations des associations permettra de se documenter.N’hésitez pas à contacter  par courriel uau.lesulis@gmail.comOrganisation par l’UAU (Union des Associations des Ulis) infos sur l’ensemble du programme du  Festisol Orsay Les Ulis : site Mairie Orsay et site UAU à l’automne 2022 – vendredi 18  novembre 2022 Journée des Solidarités Handicap- actions locales et internationales
à la Mpt des Amonts, avec Collectifs d’associations,à la Mpt des Amonts: programme élaboré entre septembre et novembre à l’automne 2020 sur Les Ulis, en lien avec actions sur Orsayla  Journéedes Solidarités aux Ulis aura lieu le samedi 21 novembre Les Solidarités alimentaires durables, localement et à l’international, avec plusieurs partenaires
attention rpour cause Covid eportée au printemps, à la MPT des Amontsau lieu du 28 novembre qui est la date de la collecte alimentaire nationale des Banques alimentaires .
réunion  des 2 Collectifs « Solidarités »  2019 et 2018, lundi 6 juillet 2020 à 20h30 à la MdA (2 av d’Alsace)
pour commencer à préparer cette Journée des Solidarités aux Ulis,
autour de l’Alimentation, tant du point de vue solidarités locales que du point de vue solidarités internationales.2e réunion le 23 septembre et 3e réunion le mardi 3 novembre à 18h30 à la MdA (2 av d’Alsace) National : du vendredi 13 au dimanche 29 novembre 2020Festival des Solidarités d’Orsay et environs « ALIMENTATION ET INEGALITES »
Déclinaison locale : jeudi 19 au samedi 28 novembre 2020
____________________________ Pour le  Festival des Solidarités de l’automne 2019 sur Les Ulis,
comme en 2018 plusieurs associations ont  prévu de se joindre aux activités du Festival des Solidarités d’Orsay pour 2019.
Le samedi 1er décembre 2018, un collectif d’associations des Ulis ont organisé avec l’UAU, aux Ulis – LCR de la Treille,
une journée de la Solidarité internationale, dans le cadre du Festival des Solidarités  (Festisol) avec la ville d’Orsay
et la MJC Jacques Tati.Cette journée  a été un succès ( voir article dans le PHARE N°68 de décembre2018-janvier 2019) 
Pour 2019, nous avons retenu une journée aux Ulis (samedi 30 novembre) dans le programme Festival Solidarités Orsay- les Ulis.
nous mettons l’accent sur les solidarités locales: samedi 30 novembre de 10h à 17h30, Lcr La Treille,av de Champagne – l’Habitat des personnes en difficultés, avec les expériences de SNL, ARBY et ARY, La CNL, Emmaüs,…
– les solidarités au quotidien, accompagnement des familles, aide alimentaire, démarches administratives et accompagnement vers l’Emploi
avec les actions comme celles d’Emmaüs, Secours populaire et Secours catholique Croix Rouge, Passerelle du Soleil, Petits frères des Pauvres
l’ ASTI sur DALO,.Sofhesu,.SNC, Sollicycle. et bien d’autres
D’autres associations ont rejoint le Collectif Solidarités des Ulis autour de l’UAU, APEX*Ulis et CES : LDH, Sofhesu, Crox Rouge, ARBY et ARY,
Passerelle du Soleil, Secours populaire et Secours catholique…..
réunions de préparation spécifique aux Ulis avec plusieurs associations concernées,à la Maison des associations (MdA) 2 av d’Alsace- Les Ulis(à côté de Pôle Emploi)           
  lundi 24 juin à 20h30, lundi 16 septembre, et le mardi 5 novembre à 20h30Festival des Solidarités d’OrsayVendredi 15 novembre SOIRÉE D’OUVERTURE DU FESTIVAL Pot d’ouverture, à partir de 19H30
Spectacle d’ouverture, à 20h30 « Je demande la Route » de Roukiata Ouedraogo
Samedi 16 novembre JourNEe des Droits des Enfants CINÉ-MATIN À 10H30 « Ariol prend l’avion (et autres têtes en l’air) »
ATELIER DE 14H À 16H Animation jeu-expo sur les Droits des Enfants
ATELIERS PARENTS-ENFANTS DE 16H30 À 18H30 Découvertes instrumentales des structures Baschet
CONFÉRENCE – DÉBAT DESamedi 23 novembre La Journee des Solidarites
CINÉ-MATIN À 10H30Zébulon le dragon
RENCONTRES DE 15H À 18H Échanges & Table ronde
DÎNER PARTICIPATIF DE 19H À 20H30 Venez partager un repas partagé et solidaire !
CONCERT À 21H Soli’JazzVendredi 29 novembre SOIRÉE DE CLÔTURE DU FESTIVALSpectacle, à 20h30 :« La paix tant qu’on n’a pas essayé,
on ne peut pas dire que cela ne marche pas »Par la Compagnie Théorème de PlanckSamedi 30 novembre de 10h à 18h 2e JOURNEE DES SOLIDARITES AUX ULIS LCR de la Treille, avenue Champagne (cf ci-dessus)
Ciné-débats
JEUDI 21 NOVEMBRE, Á PARTIR DE 19H45 UNIVERCINÉ, SPÉCIAL DROITS DES FEMMES «Jusqu’à la garde» Film de de Xavier Legrand
VENDREDI 22 NOVEMBRE, Á 20H30 CINÉ-DÉBAT SUR L’ÉDUCATION ET LES PÉDAGOGIES ALTERNATIVES
« Une idée folle » Film de Judith Grombach
JEUDI 28 NOVEMBRE, À PARTIR DE 19H45 UNIVERCINÉ, SPÉCIAL DROITS DES ENFANTS  » Rêves d’Or « 
 Et aussi :
Des Ciné-matins (jeune public)

SAMEDI 16 NOVEMBRE, À 10H30« Ariol prend l’avion (et autres têtes en l’air) » Film d’animation
SAMEDI 23 NOVEMBRE, À 10H30 « Zébulon le dragon »Film d’animation de Max Lang
SAMEDI 30 NOVEMBRE, À 10H30 « Les trois brigands »Film d’animation de Hayo FreitagExpositions
« PÉDAGOGIES ALTERNATIVES » Par l’association Loïs
« ÉDUCATION AU NÉPAL, LE CHEMIN DE LA RECONSTRUCTION »Par le Secours Populaire Français (SPF)
« LES DROITS DE L’ENFANT, UN COMBAT MAJEUR »Par Amnesty International En 2018 – du 17 novembre au dimanche 2 décembre Préparation des actions pour le secteur Orsay-Les Ulis: réunions en avril, mai et en juin- juillet et octobre.  Une journée se déroulera aux Ulis le samedi 1er décembre 2018 -LCR de la Treille: , de 10h30 à 18h30
préparation  le 3 juillet, le jeudi 15/9 et le mardi 16 octobre prochaine réunion le mercredi 14 novembre à la MdA Les Ulisjournée de témoignages et d’échanges sur les Solidarités avec  (et entre) les Pays d’Afrique et d’ailleursavec l’appui de En 2017 Et dès le mois d’Octobre 2017 sur le secteur:du 29 septembre au 15 octobre se tient dans l’Essonne la 8ème édition de »
Regards
sur la Palestine », cycle de films, débats, musique et poésie, organisé par le Collectif Palestine Nord 91.
– Vendredi29septembre20hBrétignyCiné 220,3 rueAnatoleFrance Le chanteur deGaza film deHaniAbu-Assad suivi débat avec H. AbuShala
– Lundi9octobre 20hPalaiseauCinéPal’,10 avdu8mai1945 :Jonction 48 film de Udi Aloni suivi d’un débat avec Janine Euvrard
– Du 1er au 15 octobre à Orsay , Espace Jacques Tati, 14 avenue Saint-Laurent : Exposition de broderies
– Vendredi13octobre20hOrsay cinéJTati GensdeGaza filmdeB.Challande,S Katz,V.Hollebecque,F.Mérat,P.Stambul,A.Véra suivi débat F.Mérat
– Samedi14octobreOrsay Espace J Tati – 16h30 animations broderie, calligraphie, chant, musique ; 20h30 poésie palestinienne
– Dimanche15octobreOrsayEspaceJacquesTati15hLecture de poèmes AbeerHamad;16h on récolte ce que l’on sème  filmdeAlaa Ashkar,
 débat avec le réalisateur ; 20hapéritif et buffet
Le programme détaillé est joint à ce mail. Vous pouvez aussi le découvrir sur l’agenda de notre site https://www.evrypalestine.org  + En 2017 la Semaine de la Solidarité Internationale, s’élargit à une quinzaine de toutes les solidarités,
dans le cadre du Festival des Solidarités du 18 novembre au 2 décembre 2017
ACTIONS sur Orsay et Les Ulis
– Aux Ulis réunion entre associations le 12 juin et avec la Mairie fin juin et 13 septembre- la Mairie ne propose rien:
Réalisation du projet d’échanges entre associations au cours d’une 1/2 journée le samedi 2 décembre-16h30 à 20h
– A Orsay plusieurs réunions de préparation entre associations et Municipalité:
plusieurs activités. Programme actualisé au 27 juin (en attente des autres animations en cours de discussion/réflexion)
Du 17/11 au 1/12 (horaires d’ouverture de la mairie) exposition de l’artiste kurde Ali Darwish –partenariat ARY/Dom’asile (Hôtel de ville Orsay)
Du 17/11 au 3/12 (horaires d’ouverture MJT) exposition « Couleurs de la lettre » – ATD Quart monde + médiation – Maison Tati (MJT)
Du 17/11 au 3/12 (horaires d’ouverture MJT) Exposition photos sur l’accueil des migrants – Amnesty International – (Maison Tati + Cinéma) Vendredi 17/11 à 20h30 : Spectacle MJC d’Audrey VERNON Comment épouser un milliardaire (Salle J. Tati)
Samedi 18/11 à 20h30 : Spectacle de flamenco et paella solidaire (bénéfices reversés à l’association Réponses au Sénégal) (Salle J. Tati) Samedi 18/11 et Dimanche 19/11: Journées de Solidarité d’Appel Détresse à la Bouvêche –nombreux stands qui vous offriront un grand choix
pour vos cadeaux de Noël :Artisanat,Cartes de voeux,Travaux d’aiguilles,Brocante sélectionnée,Livres d’occasion,Broderies et dentelles anciennes.
Vous pourrez aussi prendre une tasse de thé et déguster sur place ou emporter nos pâtisseries maison.Votre participation aidera à financer
la construction de salles de classe à Kamé (Togo) et l’aménagement de cinq sources dans les villages autour de Mongo (Guinée) Dimanche 19/11 à 20h30 : Spectacle Aven Savore (musique et danse tziganes) et Ta mère en tongs – Intermèdes Robinson, dans le
cadre du festival de pédagogie sociale (Salle Tati) Mardi 21/11 (temps scolaire) Matinée : Spectacle jeune public Le journal de Blumka sur les droits de l’enfant (Salle J. Tati)
Mercredi 22/11 (temps extrascolaire) Après-midi : Spectacle jeune public Le journal de Blumka sur les droits de l’enfant (Salle J. Tati) Samedi 25/11 de 13h à 23h : « Journée des solidarités » : Stands associatifs avec animations (petits films, quizz…),
Animation Rivière du doute – ATD Quart monde et Amnesty
Dîner partagé ouvert à tous (19-20h30),Projection du film Bienvenus de Rune Denstad Langlo (animation par S. HOUEDENOU)
– Amnesty International (Cinéma) à 20h30 Mardi 28/11 à 20h Ciné débat – Intermèdes Robinson ? « Toto et ses soeurs »
Jeudi 30/11 à 20h30 : UniverCiné – An Inconvenient Sequel : Truth To Power d’Al Gore sur la révolution énergétique, MJC
en partenariat avec le CEA ? possible présence de V. MASSON-DELMOTTE Dimanche 3/12 à 15h30 : Débat sur le mal-logement (Maison Tati) à 15h30
Pot de clôture du Festival offert par la Ville à l’issue du débat (Maison Tati) Pus d’infos sur Orsay  ————————————————————– + Semaine de la Solidarité Internationale 2016 -12 au 20 novembre
à Orsay : programme en ligne sur site de la ville d’Orsay, EN AUTRE Samedi 19 novembre
16h > Projection d’un film documentaire / Médiathèque du Guichet / Tous publics, gratuit Documentaire sur les caricaturistes
et la liberté d’expression, suivi d’une intervention de Chloé Laudereau, juriste de l’asso « Cartoonforpeace ».
20h30 > « Je change de file » / Salle Tati / Tous publics, de 12 à 24 € : Arrivée en France à 10 ans sans parler un mot de notre langue,
Sarah Doraghi raconte aujourd’hui dans son spectacle ses 30 ans de vie d’immigrée depuis son départ d’Iran au moment de la révolution
jusqu’à l’obtention de son passeport français. Elle raconte les rencontres qui ont jalonné son parcours, de la petite fille à la parisienne
branchée, et dresse avec beaucoup d’humour une galerie de personnages plus vrais que nature. C’est avec esprit et légèreté qu’elle
mélange persan et français, tics de langage et spécificités nationales, sensualité et fierté.  Suivi d’un repas iranien par l’association Ferdowsi
et Journées Appel détresse à la Bouvêche SAMEDI 19 ET dimanche 20 (voir agenda)dimanche 20
Conférence débat sur la Liberté d’expression Salle Tati à 15h
(voir Agenda)
Aux Ulis :
– expos à la piscine et dans le Hall de la Mairie, actions Micros dons Franprix avec l’IDEP, ciné débat Unicef,
parainage enfants de Sedhiou le 26/11 à la Treille
Chers amis ou futurs amis de l’IDEP- indian development education project, Vanakkam,
La Newsletter du mois de décembre 2016 met en avant le démarrage des actions visant à financer le projet Orathur 2018, de même que le bilan
très positif du travail effectué lors de la semaine de la solidarité internationale. Si notre vision de la solidarité, de la citoyenneté internationale,
des actionsà mener reste inchangée, ces dernières se voient accélérées dès lors ou répondez favorablement à toutes nos sollicitations pour
la constitution dufonds d’aide qui financera notre nouveau projet phare des 2 prochaines années : soit 18000 € sur les 35500 € à récolter !
Comme pour de précédents projets de cette envergure, nous lançons un concept de souscription visant à parrainer la nouvelle construction
en achetant des m2 d’une valeur de 180 €. Un moyen imagé pour chacun d’apporter sa pierre ce nouvel édifice, d’une 100e de m2 abritant, cuisine,
réfectoire et réserve alimentaire. Dès à présent, sachez que février 2018 sera la période du prochain voyage VIP qui fera découvrir une partie de
l’Inde du sud à tous ceux et celles qui souhaiteraient découvrir la région abritant le projet Orathur 2018 et bien d’autres et déjà de nombreux
candidats se sont manifestés. Persuadé qu’à la lecture de notre « Lettre d’information », vous vous mobiliserez à nos côtés et irez sur notre
plateforme helloasso afin contribuer activement à l’idep Sunshine qui sera en mesure de soutenir de nouveaux projets dans les trois districts
du sud Tamil Nadu (Pondichéry, Nagapattinam et Tiruvarur). A ce titre, nous ne pouvons que vous encourager à tester le don en ligne en allant sur
notre site web, totalement sécurisé et sans frais :c’est simple comme 2 clics ! Essayez en cliquant ici Mais sans tarder, nous vous invitons à parcourir 
notre Newsletter  du mois de décembre 2016,soit une invitation au parrainage de notre futur projet Orathur 2018, cela en vous connectant
sur notre site web : www.indiandevelopmenteducationproject.blogspot.com ou simplement en cliquant ici  Ayant par le passé constaté
« qu’accomplir de grandes œuvres peut se faire par une série de petits actes », je vous invite, accompagné de vos proches, collègues de travail,
voisins, à devenir des ambassadeurs, voire des artisans de cette noble cause. Si vous souhaitez à votre rythme vous investir dans la conduite
de nos projets, intégrer l’équipe de l’idep, faire vivre une de nos activités : appelez nous ! nous vous conseillerons … Alors futurs parrains ou
mécènes du fonds d’aide aux projets, adhérents, amis de l’idep : aidez-nous, aidons les !
A Massy toute la semaine avec expos-stands de plisieurs associations + Semaine de la Solidarité Internationale 2015 :14 au 22 novembre à Orsay avec le dimanche 22 novembre après-midi  conférence débat sur les réfugiés au centre
Jacques Tati d’Orsay,avec ASTI, LDH, CES, Observatoire CRA Palaisaeu, CIMADE les autres activités ont été annulées à cause des événements du 13 novembre ++ Semaine de la Solidarité Internationale 2013 du Samedi 16 Novembre au dimanche 24 Novembre 2013Pour le programme 2013 voir Actualité (à la Une)/Allez à la Semaine de la Solidarité Internationale
La ville des Ulis souhaite s’associer à la semaine nationale de solidarité internationale du 16 au 24 Novembre 2013. 
La semaine de la solidarité internationale est un grand rendez-vous de sensibilisation à la solidarité, c’est pourquoi le
thème retenu par la ville des Ulis est le Brésil. Associations des Ulis
, si vous souhaitez vous impliquer aux côtés
de la Municipalité dans l’organisation de cette semaine contactez :renseignements au Donjon 01 69 29 34 97 ou ewimart@lesulis.fr
Lieu : Les Ulis, Orsay etd’autres lieux en Essonne
+++++ Semaine de la Solidarité Internationale du samedi 17 au samedi 24 novembre 2012samedi 17 Début des activités aux Ulis et à Orsay.
aux Ulis,MPT Amonts : Atelier cuisine solidaire à 10h; Inauguration avec la Municipalité, à 16h , avec présentation Solisphère.
Conférence débat sur les projets IDEP, expo »Etre femme au Tamil Nadu », soirée festive(repas indien et soirée Bollywood avec IDEP,
à 19h MPT Courdimanche.
à Orsay avec Appel Détresse Journées de Solidarité au profit de leurs actions d’aide à différents projets des « pays du Sud ».
Autres activités :

– le dimanche 18 à Orsay avec Appel Détresse et d’aurtres,
– les 20, 23 et 24 novembre 2012 aux Ulis (voir agenda),
– le20 :fillm débat avec LDH, droits des enfants,
– le23 à 20h Conférence débat avec IDEP,  MPT Courdimanche,sur l‘engagement des jeunes,
à 21h au LCR de la Queue d’oiseau spectacle . Danses folkloriques portugaises et verre de l’amitié.. Rencontre entre l’Association culturelle
portugaise des Ulis et d’Orsay (ACPUO) et les élèves de l’Association de soutien aux travailleurs immigrés (ASTI).
– le24 à 14h Conférence débat sur la situation au Mali à MPT Amonts, précédé d’une expo-vente d’artisanat malien et petite restauration,
puis spectacle concert au Radazik de 16h30 à 19h.
14h30 au cinéma Jacques Prévert Ciné-goûter en partenariat avec le Conseil des résidents étrangers : projection du film Droits au coeur. Aux Ulis toute la semaine  des expos : – APEX*Ulis >Mpt Amonts,engagement des jeunes dans les actions de solidarité internationale et implication dans les actions pour les « droits à l’essentiel » à travers articles publiés
dans le PHARE – Petits trésors des Philippines Mpt Courdimanche, actions de l’association sur:
• Demande de parrainage pour la scolarisation des enfants Philippins à l’école francophilippine Maternelle Academy.
• Demande de correspondance avec des jeunes Philippins par courrier et internet via l’école.
• Demande de livre français, manuels de CP CE1, dictionnaires Français, Français/Anglais, livres de conjugaison… – Comité de JumelegeHall Mairie actions avec Sedhiou- Sénégal. 2-Actions Essonne, France et internationalJanvier 2023/Face à la colonisation israélienne, nous appelons à l’action et au réveil des consciences Lire le communiqué sur le site de l’AFPS<<<<info@paris.diplo.de« >info@paris.diplo.deD’autant que ces militants sont accusés d’ « agression » , alors que la vidéo de leur intervention prouve qu’ils n’ont pas exercé la moindre violence.Source : https://europalestine.com/2020/07/06/relaxe-pour-les-trois-militants-bds-de-berlin/

Paris samedi 27 juin à 15h00 de Barbès à Nation Pour affirmer notre solidarité avec la Palestine et sa résistance Non à l’annexion des territoires palestiniens ! Non à l’asphyxie de tout un peuple ! L’AFPS appelle à se joindre à la manifestation de ce samedi à 15h de Barbès à Nation Point de rendez-vous Bd Barbès au coin de la rue Boissieu. appel unitaire du Collectif national pour se joindre aux rassemblements et manifestations contre l’annexion partout en France, ainsi que le tract d’appel à la manifestation parisienne.Le 26 juin prochain l’association Amitié Palestine Solidarité organise une Nuit Blanche pour la Palestine.Cette soirée de solidarité ne pouvant se faire en présentiel, nous avons décidé de retransmettre en direct
sur la page Facebook de notre association cette soirée exceptionnelle.Exceptionnelle par son organisation en visioconférence et en direct live sur Facebook,Exceptionnelle par le nombre et la qualité des participants,Exceptionnelle par les liaisons en directe depuis Gaza, la Cisjordanie occupée, Israël et la FranceExceptionnelle enfin par la participation solidaire d’artiste.Nous vous joignons l’invitation a cette soirée ainsi que le programme de la Nuit Blanche. Ce programme pourra être modifié
en fonction des alésas techniques et de la situation des intervenants.
Nous espérons vous retrouver durant cette soirée sur notre page Facebook. Vous pourrez aussi réagir,
poser des questions ou demandes de renseignements. Pour cela une modération sera mise en œuvre durant toute la soirée.Bien solidairement,Miguel Hernandez, Amitié Palestine SolidaritéInfos 12/6/20 palnord91@framalistes.org : Victoire pour la liberté d’expression : l’appel au boycott est reconnu comme un droit citoyen !
https://www.france-palestine.org/Victoire-pour-la-liberte-d-expression-l-appel-au-boycott-est-reconnu-comme-unL’Association France Palestine Solidarité se réjouit de l’arrêt rendu ce jeudi 11 juin par la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) : dans l’affaire qui l’opposait à 11 militants condamnés par la justice française pour des actions d’appel au boycott, la France est condamnée.
Il est ainsi reconnu que l’appel au boycott est un droit citoyen, dès lors qu’il est motivé par la critique d’un État et de sa politique. Et l’État d’Israël, qui viole quotidiennement le droit international et les droits de l’Homme, ne fait pas exception.Palestine nord 91 le 12-6-20 APPEL UNITAIRE À UNE GRANDE MANIFESTATION NATIONALE POUR LA PALESTINE ET CONTRE L’ANNEXION ANNONCÉE PAR NETANYAHOU, LE SAMEDI 27 JUIN A 15 HEURES AU DEPART DE BARBES –  Texte d’appel commun :Le gouvernement israélien de Netanyahou promet, avec le soutien de l’administration Trump et la complicité de l’Union européenne (UE), d’engager dès le 1er juillet l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation flagrante du droit international.
Ces déclarations annexionnistes de 30% de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 53 ans, représentent un vol flagrant des terres palestiniennes et une nouvelle vague de nettoyage ethnique qu’opère le colonisateur israélien à l’encontre du peuple palestinien depuis 1948.
Ce régime ouvertement colonialiste et raciste se sent d’autant plus encouragé dans cette voie criminelle qu’avec une actualité mondiale, marquée notamment par l’épidémie de coronavirus et ses conséquences, il espère détourner l’attention de ses propres crimes contre le peuple palestinien.
C’est pourquoi les partis, organisations et associations soussignés, engagés dans la lutte contre le colonialisme et son frère jumeau le racisme, appellent à manifester à Paris samedi 27 juin à 15h00 de Barbès à Châtelet pour affirmer notre solidarité avec la Palestine et sa résistance. 

Premières organisations signataires : Collectif Ni Guerres Ni État de Guerre, ATMF, AFPS Paris 14-6, AFPS Paris Sud, CAPJPO-Europalestine, Droits Devant !, NPA, PCOF, PIR, PRCF-JRCF, UJFP, Forum Palestine Citoyenneté, Campagne Unitaire pour la libération de George Ibrahim Abdallah, Collectif Argenteuil Solidarité Palestine, Collectif Faty Koumba, Décoloniser les arts, Émancipation, Fondation Fanon, Le Cri Rouge, Avec Naplouse, Amis des arts et de la culture de Palestine…9/4/20 : Sans-logis : l’Etat abandonne les populations les plus précaires
Par Un collectif d’associations (Ligue des droits de l’homme (LDH), lction chrétienne pour l’abolition de la torture (Acat), Utopia 56, Droits d’urgence, Kâlî, Groupe d’information et de soutien des immigrés Gisti)Après le rejet du Conseil d’Etat saisi en urgence par les associations, les pouvoirs publics continuent d’ignorer la nécessité de l’accompagnement social, sanitaire et juridique d’une partie de la population délaissée face à la pandémie. Sans-logis : l’Etat abandonne les populations les plus précaires Tribune. Hier, face à l’urgence sanitaire et à l’absence de prise en considération des personnes les plus précaires qui vivent à la rue, en habitat de fortune, ou confiné·e·s dans des conditions qui les rendent particulièrement vulnérables à la pandémie du coronavirus, nos associations ont, dans la continuité d’une pétition ayant rassemblé près de 100 000 signataires, saisi en urgence le Conseil d’Etat. Dans cette requête, nous demandions la réquisition de logements en location meublée touristique et de chambres d’hôtel vacantes, ainsi que l’accès au matériel sanitaire indispensable (masques, gants, gel hydroalcoolique et blouses) pour la protection de ces personnes et du personnel encadrant.Nous avons trop vuPour documenter cette requête, nous avons fait appel à un réseau interassociatif national qui œuvre quotidiennement sur le terrain pour rendre compte de l’inadéquation des mesures prises par le gouvernement vis-à-vis des populations précaires. Les observations de ces militant·e·s recoupent celles du Défenseur des droits, lorsqu’il souligne à quel point «les inégalités deviennent encore plus criantes avec l’état d’urgence sanitaire» : parce que nous sommes allés dans des bidonvilles saturés sans accès à l’eau, ni aucune visite médicale organisée par l’Etat. Parce que nous avons vu la police encercler des camps pour qu’aucun humanitaire ne puisse y pénétrer. Parce que nous avons couru dans les hôtels sociaux pour apporter de la nourriture et parfois traduire les symptômes du Covid-19 aux médecins. Parce que nous avons dû prendre des risques pour notre santé et celle des personnes accompagnées et fabriquer nos propres masques. Parce que nous voyons quotidiennement depuis plusieurs semaines des personnes sans abri être verbalisées pour s’être déplacées dans les seuls lieux de distribution de repas restant ouverts. Parce que nous avons trop vu.
Le 2 avril, le Conseil d’Etat, «au nom du peuple français», a rejeté notre requête en référé, balayant d’un revers de main les arguments et les nombreuses preuves apportées par notre collectif, se faisant ainsi le soutien des carences fautives du gouvernement. Il a estimé qu’il n’avait pas à se prononcer sur l’opportunité des décisions de l’autorité administrative à l’instar d’un référé liberté portant sur les centres de rétention.
A lire aussi Coronavirus : le Conseil d’Etat refuse la fermeture des centres de rétention  x  Il a notamment jugé qu’aucune atteinte grave et manifestement illégale n’était portée au droit à la vie et à la protection de l’intégrité physique et psychique des personnes sans hébergement. Conclusion : pas de fermeture des lieux d’hébergement collectif existants, ni de réquisition d’appartements ou de chambres d’hôtel. Dont acte !Nous n’oublierons pasDemain, à quoi ressemblera notre monde ? La grande majorité d’entre nous se pose cette question et ne voit d’autre issue que de replacer la question des inégalités au centre des réflexions collectives, des décisions politiques et de l’action publique. Vu l’insuffisance manifeste des réponses apportées par l’Etat face à un risque sanitaire établi, nous refusons que demain soit la même chose qu’hier. Nous refusons que, demain, les pouvoirs publics continuent d’ignorer la nécessité de l’accompagnement social, sanitaire et juridique d’une partie de la population et nous continuerons à exiger le respect des droits des exilés et des personnes précarisées. Surtout, nous n’oublierons pas que, malgré une pandémie mondiale, la plus haute juridiction administrative se soit résolue à valider l’abandon, par le gouvernement, des personnes les plus précaires.Signataires : la Ligue des droits de l’homme (LDH), l’Action chrétienne pour l’abolition de la torture (Acat), Utopia 56, Droits d’urgence, Kâlî, le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti).Infos au 7 avril 2020 :  Situation à Gaza :   A Gaza, la propagation du coronavirus risque d’être un désastre incontrôlableMercredi 8 Avril : Roms «?Ils vont mourir de faim, pas du coronavirus?», s’alarment les associations Manque de nourriture, pas d’accès à l’eau : la situation sociale et sanitaire des 19?000 personnes vivant dans des bidonvilles s’aggrave. «?La vie est encore plus dure depuis le coronavirus?», témoigne Tarzan. Habitants et bénévoles des associations venant en aide à la communauté rom se sentent complètement délaissés.«?La vie est encore plus dure depuis le coronavirus.?» Habitant dans une caravane à Toulouse, Tarzan est inquiet pour son avenir et celui de ses enfants. Lui qui s’est débrouillé jusqu’à présent grâce à la revente de ferraille, se voit désormais contraint d’arrêter. «?Je ne peux plus travailler, ni acheter à manger pour ma famille. Et mes petits ne vont plus à l’école?», déplore le père de famille. Il ne s’est pas aventuré en dehors du terrain depuis trois semaines.Un manque de volonté des élus <…>Tous attendent des mesures fortes  <…>Texte complet sur demandeLettre aux adhérents et sympathisants de l’associationAgir pour la Palestine (30 mars 2020)NB : Si vous souhaitez ne plus recevoir nos lettres d’information, veuillez nous le faire savoir par retour de mail. Merci.Depuis 44 ans, les Palestiniens commémorent le 30 mars les morts des manifestations de 1976 en Israël.Les rassemblements habituels dans les villes et villages de France ne peuvent pas, bien sûr, se tenir cette année.Pour exprimer que notre solidarité est toujours en éveil, nous vous adressons 1 document et 2 liens puisés dans les informations de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité) :• La Palestine et ses paysans , document issu en grande partie d’un tract réalisé par l’AFPS 63• 2 liens visibles sur le site national de l’AFPS : Journée de la Terre en Palestine, vaincre le coronavirus et l’apartheidCoronavirus : la Palestine confinée subit de plein fouet les exactions de l’occupation.et un article du quotidien Le Monde, daté du 28 mars : A Gaza, les premières fissures apparaissent.Prenez soin de vous !Le bureau de l’associationAgir pour la Palestine+ voir Manifestation soutien aux Palestiniens 18 heures mardi 15 mai à Paris Action du 14 mars reportée voir plus bas– Annulation du rassemblement du samedi 14 marsDevant la très forte probabilité d’une désertification de l’espace public, le bureau d’Evry Palestine a décidé l’annulation du rassemblement prévu le samedi 14 mars, place de l’Agora.Ce rassemblement était destiné à recueillir un maximum de soutien des Evryen-ne-s contre le Plan Trump, dont le but est de soutenir et accélérer l’annexion totale de Palestine, et de les informer des nouvelles dispositions de la Cour européenne de justice obligeant à l’étiquetage des produits issus des colonies israéliennes (Cisjordanie et Golan).Bien entendu, il n’est pas question d’abandonner ces actions et nous vous tiendrons informé-e-s d’une nouvelle date dès que cela sera possible.En attendant, vous pouvez signer la pétition contre le plan Trump en flashant le QR code ci-dessous avec votre mobile ou en vous connectant sur le lien suivant http://chng.it/p2LkVztq8z
Nous vous remercions de votre compréhension.– Evry Palestine : Nous poursuivons les deux  actions « Non au Plan Trump/Netanyahou ! » et « Pas de produits des colonies dans nos magasins ! ». La première dénonce un plan qui n’a jamais été aussi loin dans la désintégration totale de la Palestine : dépossession des terres et des ressources, perpétuation de l’occupation et de la colonisation, maintien du régime d’apartheid.  Signez et faites signer la pétition à l’adresse du Président de la République : http://chng.it/p2LkVztq8z
La seconde vise à renforcer l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne qui exige la mention « colonie israélienne » sur les produits issus des colonies de Cisjordanie et du Golan.
Samedi prochain, 15 mars, Evry Palestine organise un rassemblement d’information, de distribution de tracts et signature de cartes sur la place de l’Agora d’Evry-Courcouronnes (devant le théâtre) à 15 h.Venez nombreuses et nombreux nous y retrouver.  Pour celles et ceux qui sont disponibles avant, rendez-vous à 14 h à la Maison du Monde pour la préparation du matériel.– RASSEMBLEMENT samedi 22 février 2020 de 15h à 17h, Place du Châtelet à Paris
Non à la liquidation de la cause Palestinienne -Soutien à la Résistance Palestinienne -Non au plan Trump – PALESTINE  NON A LA LIQUIDATION DE LA CAUSE PALESTINIENNESOUTIEN A LA RÉSISTANCE
Mardi 29 janvier 2020, le président des USA Donald Trump annonce son plan de règlement du conflit Israélo-palestinien qui n’est ni plus, ni moins qu’un plan d’annexion final des territoires palestiniens occupés en 1967, dont Jérusalem.
Ce plan finalise l’occupation, la colonisation et l’annexion de toute la Palestine commencé en 1948 lors de la création de l’Etat colonial Israël.
Selon ce plan, toute la ville de Jérusalem, est considérée comme la capitale d’Israël, la vallée du Jourdain ainsi que les colonies seront annexées et les Palestiniens doivent renoncer à leur droit au retour pour tous les réfugiés expulsés depuis 1948.
Ils devront aussi reconnaître le caractère juif de l’Etat d’Israël, réservé pour ses seuls citoyens juifs (loi votée en juillet 2018 au parlement israélien) instituant une discrimination majeur basée sur l’appartenance religieuse.
Bien entendu, tout acte de résistance est considéré comme étant du terrorisme et sera soumis à des représailles de la part de l’occupant et de l’autorité palestinienne comme il est stipulé et pratiqué depuis la mise en place des accords d’Oslo en 1993 dans le cadre de la collaboration sécuritaire.
Le peuple palestinien lutte sur sa terre la Palestine, abandonné par une communauté internationale, absente ou complice, par les Nations-Unies qui n’appliquent aucune sanction contre l’occupant et par la France et l’Europe qui sont complices du plan Américano-Israélien.
Malgré tout, les Palestiniens ne baissent pas les bras et continuent leur résistance contre le blocus imposé à la bande de Gaza et contre la colonisation de leurs terres avec l’aide du mouvement de solidarité international, dont la campagne Boycott, Sanctions et Désinvestissement – BDS.
Les associations signataires soutiennent les droits fondamentaux du peuple palestinien pour un Etat indépendant avec Jérusalem pour capitale ainsi que le droit au retour pour tous les réfugiés expulsés depuis 1948.
Liberté pour les prisonniers politiques dans les prisons israéliennes et pour les prisonniers politiques dans les prisons de l’autorité palestinienne.
Vive la résistance du peuple palestinien
Associations et organisations signataires : Association de Palestiniens en Ile-de-France, Forum Palestine Citoyenneté, AFPS (Association France Palestine Solidarité) Paris-Sud, UJFP (Union Juive Française pour la Paix), AFPS (Association France Palestine Solidarité) Paris 14-6, NPA, ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins en France), AFD International (Alliance for Freedom and Dignity), FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives), P.I.R (Parti des Indigènes de la République),Femmes Égalité, PCOF (Partie Communiste des Ouvriers de France),…Si vous souhaitez signer cet appel, merci de nous écrire à l’adresse : abeer_palestine@hotmail.comNous comptons sur votre présence et soutien infaillible. Merci de diffuser largement.Palestinement vôtre
Abeer HAMAD et Walid ATALLAHAssociation de Palestiniens en Ile-de-France Grande Marche à Paris le 30 mars : Soutien à la résistance palestinienne !Samedi 30 mars prochain, nous ne célèbrerons pas seulement la traditionnelle journée de la terre Palestinienne, mais aussi un an, jour pour jour, de Marches du Retour héroïques et hebdomadaires dans la Bande de Gaza. Et nous vous appelons à y participer très nombreux(ses), afin d’envoyer un signe aux Palestiniens, qui se croient oubliés du monde entier. Salon des seniors Rendez-vous au village des associations stand ASS1
0
Du 3 au 6 avril  le CFSI sera présent au Salon des seniors à Paris Porte de Versailles, Hall 4, sur son stand ASS10 au village des associations.   + infos CFSI de juillet 2018 :Au Mali, dLe Geres et ses partenaires ont créé une zone d’activité électrifiée avec une énergie 100 % renouvelable. 
Les entreprises sont alimentées avec un mix d’électricité solaire et thermique, grâce à un groupe électrogène alimenté par de l’huile
de jatropha.évelopper l’économie locale grâce à une énergie 100 % renouvelable Participez à l’organisation du Festival ALIMENTERRE 2018 !Découvrez notre sélection de films documentaires et organisez un événement pour l’édition 2018 ! Le Festival ALIMENTERRE sera organisé du 15 octobre au 30 novembre 2018 par des milliers de bénévoles partout en France et dans 14 pays. Lire la suite+ Israël assassin ! Manifestation mardi 18 heures à Paris (Métro Saint-Philippe (…) – CAPJPO-EuroPalestinewww.europalestine.comIsraël assassin ! Manifestation mardi 18 heures à Paris (Métro Saint-Philippe du Roule)C’est le carnage sous les yeux du monde entier, sans la moindre honte : 52 morts, à 19 H ce lundi, 2.200 blessés, dont 900 par balles et beaucoup dans un état critique. Au moins un ambulancier abattu et une douzaine de journalistes blessés. Le correspondant de France Info à Gaza témoigne qu’Israël a fait tirer sur des manifestants palestiniens qui se trouvaient « à plus d’une centaine de mètres de la barrière et qui ne présentaient aucun risque pour qui que ce soit ». Amnesty International parle de « violation abjecte des droits humains ».Et pendant ce temps, Trump « se réjouit » d’inaugurer l’ambassade états-unienne à Jérusalem, piétinant allègrement les résolutions 476 et 478 de l’ONU sur le statut de cette ville, et envoyant un signal clair à toute la planète qu’il entend diriger : « Le droit international, voilà ce que j’en fais. Et c’est valable pour vous tous ».Et nous, que faisons-nous face à ces êtres humains qui payent de leur vie pour avoir le droit de sortir de leur camp de concentration ? On avait dit « Plus jamais cela » ?(voir sur notre site : http://www.europalestine.com/spip.php?article14258 Israël assassin ! Manifestation mardi 18 heures à Paris (Métro Saint-Philippe&nbsp;(…) – CAPJPO – EuroPalestine NOUS VOUS APPELONS  À UN RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION CONTRE LE MASSACRE DU PEUPLE PALESTINIENCE MARDI 15 MAI DE 18 H À 20 H A LA SORTIE DU MÉTRO SAINT-PHILIPPE DU ROULE (LIGNE 9), à proximité de l’ambassade d’Israël et de l’Elysée,Afin de réclamer des sanctions contre les crimes de cet Etat colonial, et l’ouverture immédiate du Ghetto de Gaza.PROCÈS BDS A VERSAILLES : L’ÉTAT ET LE LOBBY ISRAÉLIEN DÉBOUTÉSLe tribunal de Versailles vient de rendre son jugement ce lundi après-midi. Il a estimé que l’action menée par notre association, CAPJPO-EuroPalestine, était prescrite, malgré la procédure engagée par l’Etat (qui s’était donné la peine d’écarter un premier juge d’instruction qui l’avait constaté, pour en trouver une deuxième plus « convaincue »).Le tribunal n’a retenu aucune des accusations contre nous, alors qu’on nous reprochait d’avoir appelé Vanessa Paradis à ne pas aller chanter en Israel, et d’avoir incité à la haine, en osant parler des murs, des ghettos, et de la torture des enfants, bref d’avoir appelé un chat un chat.Nous vous devons cette victoire, car l’indignation qui s’est largement manifestée à l’occasion de ce procès, et le soutien que vous nous avez apporté ont contribuéà montrer aux juges l’énormité des poursuites engagées.Amicalement, Abna Philistine; CAPJPO-EuroPalestine+ 19 février 2018 Frontière franco-italienne : associations et avocat-e-s se mobilisent pour
le respect du droit d’asile et la protection des enfants étrangersCommuniqué de plusieurs associations, dont l’Anafé, dont la LDH est membre
Pendant deux jours, les 17 et 18 février, des associations et des avocat-e-s sont intervenus à la frontière entre la France et l’Italie pour
permettre aux personnes se présentant à la frontière française d’exercer leurs droits, conformément à ce que prévoient le droit français,
le droit européen et le droit international.
Les représentant-e-s d’associations françaises mais également italiennes, ainsi que des avocat-e-s exerçant en France comme en Italie
(venant de Nice, Lyon, Paris, Toulouse, Milan, Gênes et Turin), ont observé la situation à la frontière et assisté des personnes illégalement
refoulées de France, pour qu’elles fassent valoir leurs droits devant le tribunal administratif de Nice. Ce dernier a été saisi de 20 cas de
refoulements d’enfants non-accompagnés.
Cette opération d’envergure a été rendue nécessaire car les autorités françaises continuent de bafouer les droits des personnes qui
franchissent la frontière pour rejoindre le territoire français, en dépit de plusieurs condamnations de leurs pratiques par la justice française.
Le rétablissement des contrôles aux frontières intérieures décidées par le gouvernement français fin 2015, et renouvelé régulièrement
jusqu’à ce jour, ne peut justifier de porter atteinte à des principes aussi fondamentaux que la protection des droits de l’enfant,
la prohibition  de la privation arbitraire de liberté ou encore le droit de solliciter l’asile.
Pourtant, les autorités françaises continuent de refouler chaque jour des enfants étrangers isolés en Italie, en violation de la Convention
internationale relative aux droits de l’enfant. De nombreuses personnes ne sont pas mises en mesure de pouvoir solliciter l’asile
en France, compte tenu des conditions illégales de renvoi qui leurs sont appliquées.En parallèle, des membres des associations ont mené un travail d’observation pendant tout le week-end à la gare de Menton Garavan
et devant le local de la police aux frontières de Menton Pont Saint-Louis. Ils ont notamment pu constater la privation de liberté de
36 personnes dans ce local dans la nuit du samedi à dimanche, pendant une durée pouvant aller jusqu’à 12 heures.
Cet enfermement aux mains des autorités de police dépasse ce qui est légalement admissible et s’opère dans des conditions indignes,
sans aucun accès à un-e avocat-e, à un-e interprète, à un-e médecin ou à un téléphone en violation des textes législatifs et
de la jurisprudence du Conseil d’Etat du 5 juillet 2017.
Les organisations signataires continuent d’interpeller le gouvernement français pour qu’il porte un coup d’arrêt immédiat aux pratiques
illégales qui se produisent très fréquemment sur notre territoire à la frontière avec l’Italie, en matière d’accueil des demandeurs-euses
d’asile et des mineur-e-s isolés. Le gouvernement doit respecter les législations française et européennes, ainsi que le droit international
pour que les personnes qui franchissent la frontière ou s’y présentent voient leur situation examinée dans le parfait respect de leurs droits.Liste des organisations signataires :  Amnesty international France ; L’Anafé, dont la LDH est membre ; L’ADDE ; La Cimade ;
Médecins du monde ; Médecins sans frontières ; Secours catholique Caritas France ; AdN Association pour la Démocratie à Nice ;
Citoyens solidaires 06 ; DTC-Défends ta citoyenneté ; LDH Nice ; Oxfam France ; Pastorale des migrants du diocèse de Nice ;
Roya citoyenne ; Syndicat des avocats de France ; Tous Citoyens !
Italie : ASGi ; Diaconia Valdese ; Intersos ; Oxfam Italie ; Terre des Hommes Italie ; WeWorld Onlus 1/18 + »Nous demandons qu’Ahed et tous les enfants palestiniens soient libérés des prisons israéliennes, sans attendre.  La communauté internationale se doit de mettre un terme aux maltraitances et à la détention des enfants palestiniens. Trop c’est trop. 
Pour Ahed et à tous les enfants dans les prisons d’Israël : Nous sommes à vos côtés, et vous êtes dans notre coeur. Nous n’abandonnerons pas jusqu’à ce que vous soyez libres. Vous n’êtes pas seuls. »Signez la pétitionPLUS D’INFORMATIONS Ahed Tamimi a été arrachée de son lit et arrêtée.Ahed est un enfant, et comme des milliers d’enfants palestiniens, elle pourrait être humiliée et abusée si nous ne la libérons pas rapidement.Ahed est connue en Palestine parce qu’elle s’est mise en première ligne pour défendre son pays depuis qu’elle a 7 ans. Aujourd’hui cette petite fille a besoin que nous la défendions. Cliquez pour ajouter votre nom en 1 clic – libérons Ahed et tous les enfants prisonniers.Quand suffisamment d’entre nous aurons signé cette lettre, nous la remettrons aux dirigeants du monde, à l’avocat d’Ahed, et nous ferons en sorte que nos voix soient entendues par Ahed en prison, afin de lui donner force et espoir, au moment où elle doit faire face aux terrifiantes tactiques d’interrogatoires israéliennes.Signez la pétitionVoir également http://www.france-palestine.org/Petition-liberez-Ahed-Tamimi           et          ici  + jeudi 21 décembre 2017  : Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e CJPP5 <RFIPublié le 19-12-2017 Modifié le 19-12-2017 à 13:04 mediaDes policiers israéliens et des femmes palestiniennes à la porte de Damas, à Jérusalem, le 8 décembre dernier.REUTERS/Ronen ZvulunDepuis le 7 décembre, les affrontements entre Palestiniens et forces de l’ordre sont quasi quotidiens. A Jérusalem, les rassemblements
sont moins violents qu’en Cisjordanie ou à Gaza. Ils mobilisent d’ailleurs un peu moins. Mais un groupe de femmes occupe régulièrement
une esplanade devant la Vieille Ville. Parmi elles, Boudour Hassan, que notre correspondant a rencontré.
Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil : Depuis dix jours, Boudour Hassan est venue plusieurs fois devant l’une des
portes de la Vieille Ville de Jérusalem. Malgré son handicap, cette jeune femme non-voyante est au cœur des rassemblements protestant
contre la reconnaissance par les Etats-Unis de la ville comme capitale d’Israël. « L’identité de Jérusalem n’est pas définie à la
Maison Blanche,
clame-t-elle. Elle se décide dans les rues de Jérusalem. Et ce sont les habitants de Jérusalem qui décident du destin
de leur ville, pas le président à la Maison Blanche.
 »Ses slogans s’adressent à Donald Trump, mais aussi aux Israéliens qui occupent la partie est de la ville. Ou encore
aux dirigeants palestiniens, qu’elle accuse d’être corrompus et qui ont mené un processus de paix qui, dit-elle, n’a abouti à rien.
Boudour Hassan entonne des slogans repris par la foule. Une foule surtout composée de femmes, les hommes restant souvent
en retrait de quelques mètres. « Les femmes profitent de la relative marge de manœuvre qu’elles ont pour agir tout en évitant
notamment d’être arrêtées
 », explique-t-elle.
« Parce que les Israéliens répriment les hommes de manière bien plus brutale, ajoute Boudour Hassan. Non qu’ils ne soient pas brutaux
avec les femmes. Bien sûr, ils le sont ! Mais proportionnellement, c’est moins risqué pour nous que pour les hommes.
 »
La peur de la répression, mais aussi une certaine lassitude chez les Palestiniens, font que cette mobilisation demeure à Jérusalem
relativement faible. Bien moins importante en tout cas qu’en juillet dernier, lors des manifestations autour de l’esplanade des Mosquées.
Mais Boudour Hassan n’est pas déçue. « Ce n’est pas, un combat de quelques jours seulement » assure la jeune femme.
Et d’ajouter que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Amoureux et solidaire à la fois –  Un problème d’affichage ? cliquez ici 5 raisons d’offrir une poule et un coq pour la Saint Valentin
• Vous lui avez déjà offert des fleurs l’année dernière

• Il ou elle mange trop de chocolat

• Il n’y a plus de place à la maison

• Cela coûte moins cher qu’il n’y parait *

• C’est un cadeau qui fait plaisir à l’autre… et aux autres !    Découvrez les CADEAUX PAS BÊTES d’Elevages sans frontières Une poule et un coq, mais aussi un potager, une chèvre ou des arbres…Chaque cadeau permettra à une famille démunie en Afrique de l’ouest ou en Haïti de démarrer son projet agricole ou d’élevage
pour vivre plus dignement.Recevez votre carte « cadeau solidaire » par email avant le 14 février ! * Comme chaque don versé à Elevages sans frontières, votre cadeau solidaire est déductible à hauteur de 66% de votre revenu imposable. CCFD février 2017   Elle ne fait pas la une de l’actualité et pourtant, dans un silence assourdissant, elle affaiblit des communautés, déstabilise des pays tout entiers et pousse des peuples à l’exode : la faim   Avec 795 millions de victimes dont les 3/4 sont des petits paysans, la faim est une grande souffrance qui touche 1 habitant de la planète sur 9*.   Pour faire face à cette catastrophe humanitaire permanente, le CCFD-Terre Solidaire et ses 454 organisations partenaires se mobilisent et agissent dans 60 pays à travers le monde. Aujourd’hui, vous pouvez vous aussi renforcer votre participation à ce combat sans répit en choisissant le soutien régulier.     Ainsi, votre engagement, inscrit dans la durée, nous permettra de mettre en place des actions qui nécessitent du temps pour se développer et porter leurs fruits. Votre soutien régulier nous permettra notamment de distribuer des semences, du bétail ou du matériel agricole, former, favoriser le regroupement en coopératives, faciliter le microcrédit, défendre les droits des paysans…
Afin de nous donner les moyens d’agir durablement, je vous invite à opter dès aujourd’hui
pour le don en prélèvement automatique.        CCFD le 11/1/17
  Au Mali, un combat pour les semences paysannes   Depuis un an au Mali, des organisations de la société civile se mobilisent pour valoriser les semences paysannes, traditionnelles, que les paysans produisent eux-mêmes, à partir de leur récolte. Leur combat, soutenu par le CCFD-Terre Solidaire, est primordial pour la sécurité alimentaire des Maliens. Car ces   dernières années, on tente de leur imposer des semences sélectionnées pour des systèmes de production intensifs avec engrais et traitements chimiques. Ces semences, qu’ils doivent acheter à chaque saison, les rendent dépendants des marchés et fragiles économiquement. ++25/2/2016 Médecins du Monde Tout au long de leur parcours, aidez-nous à soigner les migrants Parce que leur pays est ravagé par la guerre, ils doivent abandonner tout ce qu’ils possèdent et tenter un périple risqué, parfois au prix de leur vie. A leur arrivée en Europe, rejetés, stigmatisés, sans ressources, ils n’ont aucun moyen de soigner leurs blessures physiques et psychologiques. Parce que l’accès aux soins est un droit humain universel, Médecins du Monde accompagne les migrants dans les pays du sud et à leur arrivée en Europe. Découvrez Où et comment nous les aidons carte   Afin d’être présent tout au long de leur parcours, nous assurons le volet médical d’une opération de sauvetage en mer,
en partenariat avec SOS Méditerranée.
A partir du 25 février, l’Aquarius ira secourir des migrants en détresse en mer Méditerranée entre la Lybie et l’Italie.
La durée de cette opération de sauvetage dépendra des fonds collectés dans les prochaines semaines.
Avec votre soutien, nous pourrons sauver plus de vies sur terre comme en mer et restaurer la dignité des migrants. Infos d’ACTION Faim (27/2/16) LE SOMMET HUMANITAIRE MONDIAL : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ À SAISIR Pour la toute première fois dans l’histoire de l’humanitaire, les États membres des Nations Unies ont convenu d’organiser une rencontre des chefs d’État sur un sujet que certains gouvernements minimisent, négligent ou ignorent dans leurs propres pays. C’est une réelle source espoir. L’humanitaire n’a jamais eu une si belle occasion d’être mis au-devant de la scène et d’occuper une place aussi importante dans l’agenda mondial.
LIRE >
+ Colloque  » Les nouveaux enjeux
de la logistique humanitaire internationale « 
le 22 mars 
à l’Auditorium de la Mairie de Paris
Le 22 mars, Aviation Sans Frontières organise son premier colloque scientifique sur le thème « Les nouveaux enjeux de la logistique humanitaire » qui se tiendra à l’Auditorium de la Mairie de Paris. C’est gratuit et ouvert à tous sur inscription ! En savoir + + Palestine: info@enfantsdepalestine.org  
-Nous vous appelons à manifester massivement à Paris : – le jeudi 27 novembre 2014, veille du vote à l?Assemblée Nationale sur la « reconnaissance d?un Etat Palestinien »,
– ainsi que le samedi 29 novembre, journée internationale de solidarité avec la Palestine.-
Nous vous attendons très nombreux et invitons toutes les organisations, syndicats et partis à se joindre à un rassemblement
devant l?Assemblée Nationale, le jeudi 27 novembre à partir de 17 H 30 et jusqu?à 19 H pour nous adresser à nos députés qui sont
appelés le lendemain, 28 novembre, à se prononcer sur la « reconnaissance d?un Etat Palestinien »
Nous vous donnons rendez-vous à la sortie du M° Invalides, car nous disons :
Oui, il faut reconnaître tous les droits des Palestiniens, votés depuis plusieurs des décennies par l?ONU, mais aussi exiger leur
application. De Jérusalem-Est, capitale de la Palestine, au droit au retour des réfugiés palestiniens, inscrit dans la résolution 194 de l?ONU,
il faut faire respecter le droit international, constamment bafoué par Israël, avec la complicité de nos dirigeants.
Il faut mettre un terme à l?hypocrisie et à la lâcheté. Il faut savoir que le fossé qui n?a cessé de se creuser entre la politique honteuse
des nos gouvernants et l?opinion publique est devenu intolérable.
Ce n?est pas une question de religion. L?occupant israélien a beau essayer de déguiser en conflit religieux son avidité coloniale,
son accaparement des terres palestiniennes, et toutes les atrocités qui vont de pair, nous ne nous y trompons pas . ++ 21/4/14 JOURNEE DE SOLIDARITE AVEC GAZA CONTRE LE BLOCUS
Rassemblement Samedi 26/04/2014, Place de la Bastille à Paris
devant l?’Opéra Bastille de15hà 18h La Campagne Européenne pour la Levée du Blocus de Gaza, l?Union d?Institutions et
Associations Palestiniennes de France, Le Forum Franco Palestinien, L?union Générale
des Étudiants de Palestine et CAPJPO-EUROPALESTINE, appellent à se mobiliser samedi 26 avril 2014.
Des associations et des institutions des droits de l?Homme partout en Europe, s?apprêtent à organiser,
de façon synchronisée, des sit-in en soutien à Gaza et contre le blocus  imposé depuis 8 ans et pour 
contester les actions égyptiennes contribuant à l?étouffement des Palestiniens.Nous comptons
sur vous pour être très nombreux à exprimer notre soutien aux Gazaouis et surtout
pour le lever de ce blocus injuste et inhumain.
Palestinement vôtre- Abeer HAMAD- Pour l’Union d’Institutions et Associations Palestiniennes de France. ++ 19/4/14 Le CCFD-Terre Solidaire Depuis plusieurs semaines, nous vous alertons sur les conséquences du pillage des ressources des pays du Sud. Nous vous envoyons aujourd’hui un dernier message pour vous dire à quel point votre aide peut vraiment changer les choses. Les terribles situations que nous vous avons fait découvrir au Sénégal, au Guatemala et au Laos sont véritablement dramatiques. Les mots peinent à dire la réalité de ce que vivent des milliers de personnes confrontées au vol de leurs ressources vitales. Vol qui se traduit par des violences physiques, du harcèlement moral et qui conduit les populations à l’exode vers de grandes métropoles où elles vivent dans des bidonvilles, voire à l’exil. Mais il serait désespérant de ne pas voir ceux qui se lèvent et résistent à ce pillage. Ils sont souvent peu nombreux au début. Parfois pas très impressionnants ni très préparés. Mais ils font face. Ce sont des paysans indonésiens qui s’organisent en syndicat pour réclamer leur terre, des cultivateurs guatémaltèques qui se regroupent en coopérative pour peser dans les relations commerciales, des jeunes Sénégalais qui se forment aux techniques d’agro-écologie pour cultiver sans être dépendants des marchands d’engrais et de semences, des communautés villageoises sud-africaines qui se rassemblent pour exiger une réforme agraire.
Des hommes et des femmes comme vous et moi qui risquent leur vie dans une quête de justice et d’équité. Ces hommes et ces femmes, qui refusent la fatalité, ont besoin d’aide. Sans apport financier extérieur, ils ne pourront pas combattre très longtemps ces situations où tout paraît à leur désavantage. À travers nous, le CCFD-Terre Solidaire, ils sollicitent votre soutien concret. Grace à votre don, vous permettez à ces gens d’avancer et de mener des projets pour nourrir leur famille et s’opposer aux forces du pillage. Avec vous, le CCFD-Terre Solidaire s’engage à ne pas les laisser tomber dans l’oubli et le désespoir. Ce sont bien souvent des petits groupes de personnes qui permettent les grandes avancées. Mais pour cela nous devons être solidaires avec eux, car ce n’est qu’ensemble que nous serons plus forts que ceux qui vivent de ces horribles pillages.
Le CCFD-Terre Solidaire fera de votre don, une force contre le pillage ++La Mie de Pain 17/4/14 .Toute notre @ctu, spéciale Refuge !
Pour cette 1ère newsletter de l’année 2014… Retour en images, en vidéo,
en mots sur l’ouverture des nouveaux locaux du refuge, centre d’hébergement
d’urgence et d’insertion de La Mie de Pain.
Le Refuge, fondé en 1932, est le premier établissement ouvert par La Mie de Pain. D’une certaine façon,
il est l’établissement historique de l’association. Après plus de 80 ans dans le même bâtiment,
Le Refuge avait vieilli et ne répondait plus tout à fait aux besoins des personnes qu’il accueille
et met à l’abri. En 2014, après plus de 2 ans de travaux, il a déménagé dans de nouveaux locaux… autres infos :  http://www.miedepain.asso.fr/ +++ Elevages sans frontières 26/2/14  Haïti : Face à l’urgence à Ivwa En 2009, Elevages sans frontières et son partenaire Heifer Haïti ont aidé 140 familles rurales d’Ivwa,
au nord de Port-au-Prince, à développer des élevages de chèvres et de poules. L’association a aussi participé
à un programme de reboisement et de stockage de l’eau.
Le 12 Janvier 2010, un tremblement de terre dévastateur a frappé Haïti, tuant plus de 250 000 personnes et laissant plus
d’un million et demi de sans-abri.Devant l’ampleur des dégâts, le déferlement médiatisé de l’aide humanitaire internationale
et sans vocation d’urgentiste, Elevages sans frontières a pris le temps de faire établir par Heifer Haïti un bilan
des dégâts et de l’impact à Ivwa : 217 maisons effondrées, afflux de 730 rescapés de Port-au-Prince, destruction des réseaux,
routes, eau et électricité. Des familles ont abandonné provisoirement leur maison détruite à la recherche d’aide. Plusieurs familles
ont perdu leurs matériels agricoles et leurs animaux dans les décombres.Elevages sans frontières a choisi de rester fidèle à son partenaire qui, par chance, avait quitté Port-au-Prince 9 mois plus tôt pour
s’installer à Cap Haïtien, afin de définir avec lui les nécessités de post urgence et s’appuyer sur sa connaissance locale.Les besoins prioritaires transmis par le groupement de fermiers étaient de réparer les dommages. Elevages sans frontières
a donc décidé de participer exceptionnellement à la reconstruction de 110 maisons détruites dans la localité d’Ivwa.
« Vu sa distance de Port-au-Prince, où la majorité des activités de reconstruction et d’aide humanitaire étaient concentrées,
cette communauté avait peu de chance de recevoir de l’aide du gouvernement haïtien ou d’ONG » précise Jean-Camille Bissereth,
à l’époque directeur d’Heifer Haïti.Depuis 2011, Elevages sans frontières a repris et intensifié son programme d’élevage auprès des
familles haïtiennes pour répondre à la forte demande de soutien d’associations locales en particulier dans des zones comme
le Centre où la population rurale et ses besoins ont fortement augmenté.Par Charlotte Conjaud, Chargée de financements ++ Du 15 octobre au 30 novembre 2013 : ne manquez pas le Festival
de films documentaires  ALIMENTERRE
Chaque année, du 15 octobre au 30 novembre, dans plus de 200 villes, le Festival ALIMENTERRE invite à des débats
sur les enjeux agricoles et alimentaires, à partir d’une sélection de films documentaires. Au menu cette année : la transition,
concrètement, c’est possible ? Le gaspillage alimentaire chez nous, ça crée de la faim ailleurs ? L’agro-écologie, utopie
ou modèle pour que chacun puisse se nourrir demain ? Le libre-échange, un moyen efficace pour favoriser le développement pour
tous ou un générateur d’injustices ? Pour vous faire votre propre opinion sur ces sujets délicats mais fondamentaux, venez débattre
avec des réalisateurs, agronomes, économistes, chercheurs, agriculteurs, représentants d’ONG, d’organisations paysannes,
du Nord et du Sud, et bien d’autres. 
Pour voir la bande annonce du Festival ALIMENTERRE 2013, en savoir sur les films sélectionnés et trouver une séance
près de chez vous, rendez-vous sur www.festival-alimenterre.org
++++ Vague blanche pour la Syrie Vendredi 15 mars 2013 de 19h à 19h30 :
manifestation internationale à l’occasion des 2 ans du début de la révolution syrienne :
http://www.vagueblanchepourlasyrie.org/category/actualites/ 
+++ Action contre la Faim :8/3/2013 : Le web-reportage qui donne la parole aux femmes afghanes
A l’occasion de la journée internationale de la femme, rencontrez les femmes des camps de Kaboul dans le webreportage
« Kaboul Kis, un autre regard sur l’Afghanistan », écrit par Sandra Calligaro.
Au-delà des images de violence, de femmes voilées et des idées reçues sur la société afghane, ce webreportage ouvre
une porte sur le quotidien de 5 familles à Kaboul. C’est l’occasion, rare, d’entendre la voix et le témoignage de 3 générations
de femmes. Yasmina, 7 ans, qui ne peut plus aller à l’école depuis que celle-ci a été déplacée. Sana, 22 ans, dont les 4 jeunes enfants
mettent la patience à rude épreuve et qui tente avec son mari Aman de les élever le mieux possible, malgré la précarité de leur situation.
Bibi Lahek, mère de 8 enfants, qui connait les difficultés de la vie de femme et de mère dans les camps.
Elles parlent de leur quotidien, de contraception, des bonheurs simples de la vie de famille ou encore de la place particulière
de la belle-mère dans la famille Afghane. Le web-reportage
Le webreportage (réalisé par l’agence Hybrid) permet d’ouvrir des portes sur l’intimité de familles et de poser un autre regard
sur l’Afghanistan. Parcours décidé par l’internaute 5 modules photos pour apporter un éclairage sur le quotidien des familles afghanes dans les camps de déplacés (KIS). Possibilité pour chaque internaute de le diffuser librement en «embeddant» son reportage interactif: la malnutrition,
les pratiques des soins, la vie dans les KIS. Bonne visite ! A découvrir ici + PALESTINE :+ le 17 mars 2013 Soutien aux prisonniers Palestiniens en grève de la Faim Certains membres de nos associations palestiniennes entreprendront une grève de la faim d?une journée
en soutien à la lutte des prisonniers palestiniens et spécialement aux prisonniers grévistes de la faim, devant les :
Vendredi 22 mars 2013 de 10h à19hLocaux du Comité Internationale de la Croix Rouge10 bis passage d?Enfer
-Paris 14e (métro Raspail).
Par ailleurs nous appelons à un rassemblement le même jour et au même endroit de 15h à 19h
Soutien aux prisonniers Palestiniens en grève de la Faim Répondant à l?initiative des prisonniers Palestiniens en lutte depuis les geôles israéliennes, nous appelons
à rejoindre la mobilisation pour revendiquer l?abolition de la détention administrative et des nombreuses mesures
répressives dans les prisons de l?occupant.
Celles-ci sont notamment la mise en isolement ou l?interdiction de visite pour les familles des détenus, ainsi que
les multiples formes de tortures morales ou physiques. Il n?est pas rare qu?un prisonnier soit handicapé
à vie ou périsse sous le coup de ces tortures comme ce fût le cas dernièrement d?Arafat Jaradat, tombé
en martyr dans la prison de Megido. La détention admi­nis­trative est quant à elle une procédure héritée
du mandat britannique permettant l?incarcération sans inculpation ni jugement pour des périodes
de six mois renouvelables indéfiniment. Des dizaines de milliers de Palestiniens ont déjà subi la détention
administrative souvent renouvelée sur plusieurs années, actuellement ils sont 178 à avoir été privés
de toute procédure judiciaire.
De façon plus générale, plusieurs centaines de milliers de Palestiniens sont passés par les geôles israéliennes.
Cela fait du système pénitentiaire sioniste un des principaux maillons du système d?occupation dont l?objectif
est de casser la volonté des résistants palestiniens en luttes et celle de leurs familles. Aussi l?amélioration
des conditions de détention et à termes, la libération de tous les prisonniers a toujours été une préoccupation
essentielle dans la lutte du peuple palestinien. Depuis plusieurs mois désormais, les grèves de la faim des prisonniers se succèdent défiant le régime colonial
et ses autorités carcérales. Mettant leur vie en péril, les grévistes sont bien décidés à obtenir gain de cause.
De nombreuses manifestations de soutien se sont ainsi multipliées à travers le monde pour faire entendre
leurs revendications légitimes. En Palestine occupée, celles-ci ont parfois conduit aux affrontements
avec l?armée d?occupation qui n?hésite pas à accentuer les mesures répressives pour briser le mouvement. Nous, organisations signataires de l?appel, appelons au soutien des prisonniers politiques palestiniens
actuellement environ 4600 et plus spécifiquement aux grévistes de la faim cités plus bas. Jusqu?à la libération
définitive de tous les prisonniers palestiniens.
Associations signataires : Association de Palestiniens en Ile de France, Forum Palestine Citoyenneté,
Union Générale des étudiants de Palestine – GUPS, Mouvement des Jeunes Palestiniens – PYM,+++++18/2/13 : Aux adhérents et sympathisants d’Evry Palestine : Nous vous proposons quelques rendez-vous
de mobilisations à noter dans vos agendas :

Accueil de Ziad Medoukh, professeur responsable du département de Français à l’Université Al-Aqsa de Gaza et coopérant
à l’Université d’Evry dans le cadre d’une unité d’enseignement libre. Il nous parlera de la situation à Gaza, du développement
de l’action non violente et de la place des femmes et des jeunes dans le processus de réconciliation,
– Vendredi 1er mars à 19 h 30, à la Maison du Monde. 

Réunion publique avec trois femmes  du village de Nabi Saleh (Cisjordanie) figures de l’engagement des femmes
palestiniennes dans la résistance.  Elles prennent chaque semaine la tête de la manifestation contre la spoliation de leurs terres
et la confiscation par les colons de l’unique source d’eau du village.
Venez découvrir leurs actions, la place qu’elles tiennent dans le mouvement de résistance populaire non violente qui
se développe chaque jour davantage en Palestine occupée malgré la répression israélienne, leur mobilisation pour
la libération des prisonnières et prisonniers palestiniens. Venez les soutenir et débattre avec elles
– Samedi 23 mars, à 14 h à la Maison des Syndicats d’Evry, dans le cadre du Forum Social Mondial Tunis étendu
à Évry. Un échange convivial et festif clôturera ce moment de solidarité.

Mobilisation et protestation, à l’initiative d’Evry Palestine et de RiSolidarité Palestine,  contre la tenue de la compétition
de football Euro Espoirs
qui doit se tenir en Israël en Juin  2013 
Samedi 20 avril, devant l’Agora d’Evry (l’horaire et les modalités de la manifestation vous seront précisés ultérieurement).
En pièces jointes :
    l’argumentaire de ce mouvement de protestation 
    le tract à diffuser largement autour de vous, avec le lien vers une pétition à signer en ligne à l’adresse de Michel Platini.


Assemblée Générale d’Evry Palestine : samedi 6 avril après-midi
Assemblée Générale de la Maison du Monde : samedi 13 avril
Sortie nationale du film « 5 Caméras Brisées » mercredi 20 février.  Programmation du 20 au 26 février à Paris
dans es salles suivantes : Espace Saint-Michel (5ème),  MK2 Beaubourg (3ème),  Les 7 Parnassiens (14ème) et à Pontault Combault,
à l’Apollo.  Le film est en compétition pour les Oscars dans la catégorie « meilleur documentaire ».
Une bonne nouvelle : le journaliste Nadir Dendoune, que nous vous avions proposé de soutenir durant son incarcération en Irak,
a été libéré.           — Evry Palestine
début décembre 2012 : Tout d’abord  merci à vous tous qui avez exprimé votre solidarité avec la Palestine en assistant
aux « Huit Heures » samedi dernier.

Nous continuons la mobilisation avec une action BDS à l’Agora d’Evry contre le partenariat entre  FT Orange et la société israélienne
de télécommunications Partners.  Rendez-vous, nombreux, samedi 8 décembre à 13 h 45 à la Maison du Monde.

Vendredi 7 décembre aura lieu, à la Maison des Syndicats d’Evry,  la soirée de clôture du Mois des 3 Mondes
Au programme :
A 19 h 30 projection du film « Villes en eaux troubles » de Yves Entenich
A 20 h 30 conférence-débat « L’eau, bien commun, bien public »

Le Centre Culturel des Portes de l’Essonne vous propose « Quand m’embrasseras-tu ? » d’après les textes de Mahmoud Darwich,
mettant en scène des musiciens, un chanteur et un plasticien
Samedi 8 décembre à 20 h 30, Salle Lino Ventura, Espace Jean Monnet, rue Samuel Desbordes, Athis-Mons.
Réservations : 01 69 57 81 10.  www.centreculturelportesessonne.fr

Les Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine vous invitent, du 20 au 22 décembre, à La Galerie, 19 rue Trousseau, 75011 Paris,
à une exposition de photos et projection de films réalisés durant la tournée 2012 en Cisjordanie du Freedom Bus
(du Théâtre de la Liberté, un des acteur majeurs de la résistance par la culture). 
Le vernissage aura lieu le 20 décembre, de 18 h à 22 h (voir le flyer joint).

Nous avons appris la menace de fermeture, par manque de financement, du bureau à Jerusalem du
Centre d’Information Alternative de Michel Warchawski
  (ci-joint son appel).
Nous connaissons l’importance de la mission de l’AIC.  Celui-ci ne doit pas disparaître, aussi nous faisons appel à votre solidarité
Vous pouvez faire parvenir vos dons à l’AIC par carte, virement ou chèque en allant sur  alternativenews.org
Vous avez aussi la possibilité de nous faire parvenir, avant le 12 décembre, vos chèques, à l’ordre d’Evry Palestine, à l’adresse suivante :Evry Palestine, C/O Maison du Monde, 509 Patio des Terrasses, 91034 Evry Cedex
Michel Warchawski vient par ailleurs de recevoir le prix des Droits de l’Homme de la République Française.

Aux adhérents et sympathisants d’Evry Palestine
——————————————————————-

Notre prochaine réunion sera la dernière de l’année 2012.  A ce titre,  nous ferons le point sur l’actualité de cette année
et nous présenterons les orientations d’Evry Palestine pour 2013Il est donc très important que vous participiez,
nombreux, à cette réunion qui aura lieu
mercredi 12 décembre, à 20 h 30, à la Maison du Monde.
En voici l’ordre du jour :
– Points d’actualité
– Bilan des Huit Heures pour la Palestine
– Présentation d’un projet de film en direction des jeunes
– Campagne BDS :
    bilan de l’action du 8 décembre
    autres actions envisagées
– Calendrier pour le 1er trimestre 2013
Nous conclurons cette réunion par un pot pour le départ de Najma Fares (invitée de nos Huit Heures).
Rectificatif par rapport au mail du 5 décembre : Evry Palestine offre les boissons et gâteaux.

Nous comptons sur votre présence ce mercredi. Le bulletin de l’@ctu solidaire Nov-Déc 2012 Près de ceux qui en sont loin : alt Alors que les chiffres officiels annoncent plus de 3 millions de demandeurs d’emploi,
le Secours Catholique comme d’autres associations se préoccupent des personnes éloignées du marché du (…)
Lire la suite…alt Maîtriser l’accès à l’eau dans la durée :La sécheresse s’aggrave à Djibouti
depuis 2011.Au nord du pays, un projet de la Caritas nationale devrait aider des milliers de villageois à mieux maîtriser l’accès à (…
)Lire la suite… altalt Pourtant, on sait aujourd’hui guérir la sous-nutrition efficacement et à moindre coût. Laisser cette situation durer est un CRIME.
Pour le dénoncer, nous vous donnons rendez-vous le lundi 15 octobre de 10h00 à 16h00, Place Saint-Sulpice,
dans le 6ème arrondissement de Paris.Là, reconstituée au cœur de votre ville, une scène de crime telle que vous la voyez dans les séries policières ou au cinéma.Pour la découvrir et pour que le monde mette fin au crime dont sont victimes 10 000 enfants et femmes chaque jour, rendez-vous
le 15 octobre !      Plus d’informations : www.actioncontrelafaim.org ————————————– DES SACS CONTRE LA FAIM – Spécial Journée Mondiale de l’Alimentation – 16 octobre 2012 A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Alimentation, SOLIDARITES INTERNATIONAL met en avant un projet d’agriculture urbaine
aussi simple qu’efficace : LES SACS POTAGERS.Ce projet, développé par l’association depuis 2008, permet de lutter contre
la malnutrition dont sont victimes les populations des bidonvilles. ECLAIRAGE / En savoir plus sur les sacs potagers  LA PRESSE EN PARLE / Voir les photos AFP et lire l’article Economie Matin  DIAPORAMA / Les sacs potagers à travers le monde altDepuis le 1er octobre, vous avez été nombreux à vous mobiliser sur sac-potager.solidarites.org, en offrant l’équivalent de 115 sacs potagers !
UN GRAND MERCI pour votre soutien. La technique du sac potager est développée actuellement en Haïti et en Thaïlande, et nous recherchons activement les financements
permettant de la relancer au Kenya. ——————————————————– Au cœur des projets de l’année Avec un budget de 685 043 € affectés au développement des projets entre juillet 2011 et juin 2012, Elevages sans frontières a aidé
1 070 familles à développer des systèmes d’élevages leur permettant de mieux s’alimenter et de générer plus de revenus.
590 de ces familles ont reçu des animaux grâce au système du microcrédit en animaux.Afin d’atteindre ses objectifs dans sa lutte contre la pauvreté, Elevages sans frontières met en place des projets
visant à développer durablement l’élevage et ses différentes filières. Exécutés dans des contextes complexes de par la situation
vulnérable des bénéficiaires, ces projets exigent un travail important d’accompagnement technique et méthodologique
de la part des équipes locales.
Conformément à ses principes, Elevages sans frontières apporte son soutien financier, technique et encourage l’autonomisation
des familles et la solidarité locale au moyen du principe « Qui reçoit… donne ». Malgré des contextes différents, un certain nombre
de points communs caractérisent nos projets :• Des projets individuels : si tous nos bénéficiaires sont organisés en groupements, les projets implantés sont
systématiquement destinés à des familles paysannes.
• Des projets destinés à améliorer l’alimentation des familles et permettant de générer des revenus.
• Des pojets qui concernent essentiellement les filières caprines, ovines et avicoles
même si d’autres ateliers
sont également mis en place comme l’élevage de lapins, de poissons, d’abeilles, d’agoutis et de vaches laitières.
En parallèle, Elevages sans frontières attache une importance accrue à ce que les projets soient adaptés
aux contextes et besoins locaux, ce qui nécessite une certaine adaptabilité. En conséquence, l’association
a été amenée à mettre en œuvre :
• Des projets qui développent des activités annexes comme l’accès au microcrédit au Burkina Faso
ou l’appui au développement du maraîchage. Au Sénégal, 957 femmes issues de 6 groupements ont ainsi pu bénéficier cette année
de l’aide nécessaire pour protéger leurs potager et disposer de matériel afin d’optimiser leurs récoltes. Ce nombre conséquent vient
ainsi s’ajouter aux 1 462 familles ayant déjà bénéficié, lors des années précédentes, du même type de soutien.
• Des projets facilitant l’accès à l’eau comme au Sénégal, où pour optimiser le rendement des jardins, des investissements
hydrauliques (puits, bassins de rétention d’eau et réseaux d’adduction) ont été financés.Des projets qui contribuent à l’autonomie de la femme rurale : la gestion des élevages par des femmes
contribue à leur autonomisation et leur permet de bénéficier d’une reconnaissance au sein de leur environnement local. L’association
s’assure qu’au moins 50% de ses bénéficiaires soient des femmes. Au Sénégal et au Maroc, 100% des bénéficiaires sont des femmes.
• Des projets avec une préoccupation environnementale : au Burkina Faso ou en Haïti, nos zones d’intervention sont
caractérisées par une importante érosion des sols et une dégradation accrue des forêts, les projets intègrent des activités dédiées
à améliorer et à protéger ces ressources (reboisement, pratiques agro écologiques).• Des projets en intégration avec la filière laitière : la mise en relation des bénéficiaires avec des entreprises
de transformation et de valorisation des produits laitiers représente l’ultime étape du développement de nos projets. En Albanie,
600 litres de lait sont transformés chaque jour dans la fromagerie voisine.  En Arménie, le surplus de production du lait de vache est
écoulé grâce à un partenariat avec une fromagerie privée. Au Maroc, une coopérative fromagère indépendante (COROSA)
a été créée afin de développer des activités de transformation.
• Des projets qui contribuent au renforcement du tissu social : que ce soit au Kosovo où les bénéficiaires d’un même projet s
ont issus des populations serbes, albanaises, ashkalis et roms ; ou au Togo où ils sont de religions différentes, participer à un projet
commun contribue à renforcer le dialogue entre les communautés et à développer une réelle solidarité locale.
• Des projets qui cherchent à n’exclure personne comme en Arménie où l’association a choisi de travailler dans le Haut-Karabagh,
une République autoproclamée en 1991 qui, à défaut d’être reconnue par la communauté internationale, n’est que rarement associée
à des projets de coopération.—————————————19 octobre 2012 / En Grèce: Libres et déterminés !  Pour la deuxième fois en un mois les travailleurs grecs viennent
de faire grève et manifestent par dizaine de milliers. La seule réponse, apportée à ceux qui tous les jours, perdent leurs emplois voient diminuer leurs salaires et retraites et ne peuvent
plus payer leurs loyers, c’est l’envoi des force de l’ordre.Des heurts violents se sont produits. Les commentaires de certains laisseront apparaître la violence des manifestants.Encore une fois nous maintenons et nous rappelons que les violences premières sont imposées par la Troïka et les mesures d’austérité
qui sont encore renforcées après l’application dans tous les pays de ces «traités d’austérité ».Les travailleurs grecs sont libres et déterminés pour dire qu’ils ne sont pas responsables de la crise. Libres et déterminés pour dire
qu’ils sont en opposition avec les traités européens. L’Union Départementale Force Ouvrière de Paris les comprend, les soutient, car nous savons pertinemment que ce traité européen
d’austérité touche déjà les travailleurs français. Cela n’est pas terminé mais il nous faudra bien rapidement se mettre d’accord pour
qu’en France, en Espagne, en Grèce, au Portugal et dans bien d’autres pays nous ne nous contentions pas chaque année d’une
« grand messe » à l’appel de la Confédération européenne des syndicats mais d’une grève et de manifestations dans tous les pays
qui s’opposent à ce que l’on veuille nous « tondre la laine sur le dos ». (souce syndicale) 15/6/12   1 500 morts en 2011, mettons fin à la disparition des migrants en Méditerranée ! Familles de tunisiens disparus en mer, (c) Sara Prestiani La Méditerranée est un lieu de passage vers l’Europe pour de nombreuses personnes en quête d’une vie meilleure ou
dont le départ est la condition de leur survie. Des milliers de migrants disparaissent ainsi chaque année dans des
circonstances dramatiques.

Et si certaines personnes sont secourues, c’est uniquement pour se retrouver enfermées ou expulsées à leur arrivée. Les boat-people en détresse sont le plus souvent laissés à la dérive, ou interceptés et refoulés immédiatement vers
des pays de la rive sud de la Méditerranée. >> Cliquez ici pour soutenir cette action Si tant de personnes risquent ainsi leur vie en mer, c’est uniquement à cause des politiques de fermeture des frontières europénnes. Pour faire changer les choses, la société civile se mobilise ! La Cimade fait partie de la campagne Boats4People qui s’est constituée pour revendiquer : – que l’Union européenne mette fin au contrôle violent de ses frontières ;
– que les gouvernements africains refusent les accords de réadmission ;
– que tous les gouvernements cessent de réprimer l’assistance aux migrants.

Nos actions : Parcours de la mission prévue en juillet 2012 – Construire un réseau d’organisations et de militants pour combattre ces politiques criminelles ;
– Déposer des plaintes et des recours contre les États qui violent les droits humains des migrants ;
– Organiser des missions internationales d’observation et de sensibilisation. 

Pour mener à bien cette action, nous avons besoin de votre aide. Ce projet ne repose que sur la générosité du public. Votre don, est essentiel, d’avance un grand merci ! >> Cliquez ici pour soutenir cette action SOLIDARITES Internationale 15/6/12 : La sécheresse qui frappe le Sahel et dont vous avez entendu parler n’épargne pas la région du Batha, au Tchad.
(en savoir plus sur la situation au Batha ?) Grâce au soutien de ses donateurs*, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a pu se rendre dans la région pour intervenir, en lien avec
les communautés locales, et répondre à la détresse des populations. (comment ?)
Aujourd’hui, certaines familles sont réduites à se nourrir de grains trouvés dans des termitières et marchent des
heures en quête d’eau… Une eau insalubre et dangereuse !
Nos équipes sur le terrain se démènent pour apporter deux réponses à cette urgence humanitaire : alt La réhabilitation de puits qui garantira un accès à l’eau potable pour les populations, domaine d’expertise
de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. alt L’organisation de foires alimentaires en plus de permettre aux populations de faire un repas de plus par jour,
permet de relancer l’équilibre économique fragile de la région.
SOLIDARITÉS INTERNATIONAL distribue aux familles
des coupons alimentaires ; elles les échangent auprès des commerçants locaux contre des denrées qui répondent
à leurs besoins exacts et habituels en nourriture.
Amnesty international dénonce les déplacements forcés de Bédouins par Israël mercredi 13 juin 2012 « La politique d’aménagement et de construction que mène depuis des années Israël dans les territoires palestiniens occupés se
traduit par des déplacements de populations palestiniennes de plus en plus fréquents en Cisjordanie », alerte Amnesty International. 14/6/12 : MÉDECINS DU MONDE : Actions humanitaires auprès des réfugiés syriens En Jordanie, Médecins du Monde contribue la prise en charge médical et psychologique des réfugiés syriens
– Au Liban, plus de 9 500 syriens ont trouvé refuge dans le nord du pays. MdM soutient et approvisionne en médicaments trois centres
de santé. 14 juin 2012
    La maman de Madina est bien soulagée aujourd’hui, le centre de santé de Bamako, capitale
du Mali, vient de lui annoncer, après auscultation, que sa fille va mieux.
« Je me suis battue pour que ma fille aille mieux. Je viens de loin … Mais je suis quand même venue au centre de santé : la santé de ma fille, c’est ce qu’il y a de plus important. »

La maman de Madina est bien soulagée aujourd’hui, le centre de santé de Bamako, capitale du Mali, vient de lui annoncer, après auscultation, que sa fille va mieux.
« Je me suis battue pour que ma fille aille mieux. Je viens de loin … Mais je suis quand même venue au centre de santé : la santé de ma fille, c’est ce qu’il y a de plus important. »
Beaucoup de travail reste encore à faire pour que davantage d’enfants puissent être soignés comme Madina car un enfant sur 5 meurt avant l’âge de 5 ans et 35% de ces décès sont liés à la malnutrition…       UNICEF – 12/6/2012__ Journée mondiale contre le travail des enfants Dans le monde, 215 millions d’enfants sont contraints de travailler, souvent dans le monde, 215 millions d’enfants sont contraints
de travailler, souvent dans les pires conditions.

Esclaves dans des ateliers de couture en Inde, petits mineurs dans les sites aurifères du Burkina Faso, mendiants
dans les rues de Ouagadougou ou petits domestiques corvéables à merci à Saint-Domingue…
Quel avenir ont ces enfants privés d’éducation, quel avenir auront leurs propres enfants ?
bile et quasiment gratuite, la main
d’œuvre enfantine est exploitée outrageusement.

Docile, habile et quasiment gratuite, la main d’œuvre enfantine est exploitée outrageusement.

Action contre la Faim - Urgence Sahel
Au Sahel, 1 million d’enfants sont menacés de malnutrition et la situation se détériore de jour en jour
Pour Patricia Hoorelbeke, responsable du bureau régional d’ACF pour l’Afrique de l’Ouest, « ACF a enregistré une augmentation
constante des admissions dans les centres nutritionnels depuis janvier, dans la région du Kanem, au Tchad. Et elles continuent
d’augmenter de façon inquiétante
 » … 
Grâce à votre générosité, combien d’enfants serons-nous capables de prendre en charge à temps ?
logo : Secours Catholique Campagne Action Internationale 2012
Cette campagne annuelle se déroule les 15 premiers jours de juin. C’est l’occasion pour le Secours Catholique d’organiser
des évènements afin de mieux faire connaître son action internationale. Ainsi, cette campagne sera inaugurée par un colloque à Paris,
puis à La Rochelle, Dijon et Rouen. Mais également près de chez vous, votre délégation organisera des réunions d’information
dans lesquelles interviendront des partenaires des Caritas. Vous découvrirez ainsi comment sont menés les projets de développements
internationaux, grâce à vos dons. N’hésitez pas à consulter le site internet de votre délégation pour en savoir plus. Sahel : la crise alimentaire aggravée par plusieurs facteurs : 17/04/2012: Une sécheresse sans pareil et des prix trop élevés risquent de faire basculer des millions de personnes dans l’insécurité
alimentaire au Sahel, région déjà fortement déstabilisée par des conflits. Le Secours Catholique lance un appel aux dons et soutient
déjà les programmes mis en place sur le terrain par les Caritas nationales. Semaine de la Solidarité Internationale du16 au 22 novembre 2011 Aux ULIS Exposition: La solidarité internationale, Du 7 au 20 novembre 2011 – à la MPT des Amonts; fin d’année européenne du bénévolat, venez à cette expo découvrir comment se déclinent ces solidarités au sein des associations
et organisations humanitaires notamment.manque de chance il semble que l’expo s’est arrêtée le 14/11 !! A Orsay : 16 au 22 novembre 2011 sur le thème de l’Economie sociale et et solidaire (micro-crédits, financement
de la coopération décentralisée …).
avec de nombreuses associations, la Municipalité, cinéma et salle Jacques Tati, notamment Appel Détresse, Réponses au Sénégal, Ajai-Adi, Artisans du Monde… plus d’infos sur la pièce jointe voir aussi sur le calendrier UAU